Ce menhir mesure 3.20 m et présente une quinzaine de signes gravés en forme de croix et une centaine de cupules. Leur grand nombre indique assurément un usage rituel dont on ne peut déterminer l'époque. Ce monolithe a été redressé en 1985.

Lorsqu'elle était à terre, la « pierre du communal » était réputée, en temps de sécheresse, pour avoir le don de faire pleuvoir. Il suffisait pour cela de la retourner à l'aide de barres de fer.